provera

« Une bonne information au début de la chaine est la clé de l’utilisation réussie de cette information. »

My Product Manager, une plateforme centrale efficace qui fait ses preuves auprès de la centrale d’achat Provera

provera

La mise en place des drives et sites internet nécessite de récupérer efficacement les données produits sous forme digitalisée. Dans notre groupe, où chaque enseigne est indépendante, la centrale d’achat Provera Belux se charge de collecter ces informations sur son périmètre pour les redistribuer à ses enseignes.

Dans ce cadre Provera Belux a choisi d’ajouter My Product Manager à ses sources de données externes.

L’atout de My Product Manager est que cette plateforme permet une communication entre partenaires commerciaux fluide et ouverte. Grâce aux groupes de travail de GS1 Belgilux, la plateforme reste à jour par rapport aux besoins et aux tendances du marché. Erik Loison, Directeur Systèmes d’Information et Pascal Meyer, Directeur Général de la Centrale Provera Belux expliquent pourquoi ils ont créé ce sas de pré-référencement de données externes et de l’alimenter avec la plateforme de GS1.

Provera Belux est la centrale d’achat du Groupe Louis Delhaize pour le compte des enseignes Cora Belux, Match Smatch Belux, Delfood et Delitraiteur. Erik Loison coordonne une partie des outils des centrales d’achats du groupe et développe le référentiel allégé interne de Provera Belux. Pascal Meyer est le directeur de la centrale Provera Belux.

Un flux d'informations fluide entre les partenaires commerciaux grâce à My Product Manager

Provera s’est connecté à My Product Manager depuis la fin du mois d’août 2021. Même s’ls n’en sont qu’à leurs débuts, la société a déjà pu télécharger toutes les fiches produits des fournisseurs qui utilisent déjà cette plateforme.

Erik Loison
Directeur Systèmes d’Information de Centrale Provera Belux

Erik Loison, Directeur Systèmes d’Information de Centrale Provera Belux explique la raison de l’utilisation de My Product Manager : « La raison principale était de faciliter le travail de nos partenaires industriels lors de la collecte d’informations. Provera dispose déjà de cloobiz.com, une plateforme qui permet entre autres la collecte de données produits, mais pour faciliter le travail des industriels nous préchargeons cette plateforme avec les données disponibles dans My Product Manager. A charge des industriels de venir compléter et certifier les fiches. »

Les données récupérées de My Product Manager servent à deux choses. « La première est la collecte initiale des fiches produits lors du référencement d’un nouveau produit.  Cela facilite la saisie grâce au pré-remplissage des fiches produits collectées sur notre plateforme cloobiz.com. Ensuite les industriels complètent avec des données complémentaires, comme les données tarifaires. »

match

« La deuxième consiste à garantir la mise à jour permanente des données produits pour les produits déjà référencés, donc si l’industriel fait une mise à jour dans My Product Manager, les informations sont ensuite redistribuées aux enseignes concernées. » 


Le pouvoir de la standardisation

La qualité des données est au centre du débat, c’est d’ailleurs sur ce point que Provera jugera de l’intérêt de la standardisation apporté par GS1. Le Directeur Systèmes d’Information de Centrale Provera Belux explique : « La standardisation est intéressante, lorsqu’il s’agit de données externes publiques. » 
Erik Loison encourage donc l’utilisation de My Product Manager car, selon lui, cela facilitera le travail et améliorera la qualité des données. Plus les données arriveront par une voie unique, moins il y aura d’erreurs. Les fournisseurs qui ne passent pas par des sources telles que My Product Manager devront remplir les fiches manuellement, ce qui augmente le risque de saisie de données erronées. L’impact d’une fiche produit erronée est réelle. Premièrement, cela affecte la vente du produit et deuxièmement cela induit le client en erreur. « Imaginez qu’un industriel omette de mentionner un allergène et qu’un consommateur déclenche une réaction allergique, à qui incombera la responsabilité ? »

L’autre avantage au fait de récupérer désormais les mêmes fiches produits via le même système que d’autres distributeurs au Belux est que chaque distributeur va inciter les industriels à améliorer la qualité des données.
Pascal Meyer, Directeur de la Centrale Provera Belux ajoute que les attributs demandés pour un produit sont en constante évolution. L’objectif de s’accrocher à My Product Manager est de réduire au maximum les erreurs, via une récupération automatique. »

Cora

« Il y a également une évolution dans le comportement des industriels. Il y a quelques années, un certain nombre de fournisseurs étaient réticent à communiquer leurs données produit. L’apparition des sites de ventes en ligne change considérablement la donne. C’est désormais un avantage concurrentiel pour l’industriel de faciliter la vente de ses produits » rajoute Erik Loison.

Retour vers le futur

Delitraiteur

L’échange digital des données produits entres fabricants, grossistes et supermarchés et la mise à disposition de ces données aux consommateurs est un process qui est de plus en plus au cœur des systèmes d’information.  « Une bonne information au début de la chaine est la clé de l’utilisation réussie de cette information. »
« Le consommateur exige des informations de plus en plus pertinentes, organisées, accessibles et personnalisées. Il y a un long chemin pour lui distribuer cette information sous la forme qu’il attend. L’information qui lui est destiné doit être là pour faciliter son acte d’achat. » dixit Erik Loison.

Le pouvoir de la collaboration en tant que communauté d'utilisateurs ; une forme de crowdsourcing

Erik Loison martèle le message suivant envers les fournisseurs : « Pour mieux vendre vos produits, aidez-nous à disposer de la meilleure information possible et prêtez attention aux images des produits que vous transmettez ! »

Même son de cloche pour le message envers les concurrents/collègues qui n’utilisent pas encore les fiches produits standardisées dans My Product Manager : « Chaque preneur de données va remonter aux industriels les anomalies qu’il détecte. Plus chacun apportera sa pierre à l’édifice, plus la qualité sera au rendez-vous et plus les industriels publieront en masse leur données. L’effet de groupe est ici très important, on peut comparer cela à du crowdsourcing »


Les bienfaits d’un groupe de travail réunissant collègues et concurrents 
 

En plus d'être une organisation de standardisation, GS1 est avant tout une communauté orientée vers ses utilisateurs. Les différents standards sont gérés par des groupes de travail auxquels participent les fabricants, les grossistes, les distributeurs et les entreprises de foodservice qui sont membres de GS1. 
Ils examinent et discutent chaque demande de changement.

Louis Delhaize

Le datamodel ou la fiche produit standardisée est géré par le Benelux Maintenance Group et quelques sous-groupes de travail avec des thématiques spécialisés (par exemple, les attributs du e-commerce et les informations sur les substances dangereuses).
A la question de savoir si Provera participera désormais aussi au groupe de travail qui gère le standard, Erik Loison a répondu sans hésiter : « Oui, nous participerons, les groupes de travail restent important pour l’uniformisation et la standardisation, et leur criticité n’incombe plus qu’aux grand acteurs du marché. »

Blog
22/09/2021
FMCG & Foodservice
Partager cette page:
Blog
22/09/2021
FMCG & Foodservice
Partager cette page: