Electronic Data Interchange (EDI)

Parlez une seule et même langue avec vos partenaires commerciaux grâce à l’EDI de GS1.

L'eletronic data interchange (EDI) permet à votre système informatique d’échanger des données transactionnelles avec vos partenaires commerciaux. Il peut s’agir de données commerciales, logistiques ou financières.

L’EDI de GS1 met à votre disposition un set de conventions qui permet à tous les intervenants de la chaîne d’approvisionnement de parler une seule et même langue, peu importe le secteur, le pays ou le logiciel. Différents processus peuvent ainsi être automatisés.

L’EDI de GS1 vous permet de traiter efficacement et automatiquement des messages commerciaux comme des commandes, notes de livraison et factures, en limitant l’intervention humaine au maximum. Les messages EDI remplacent donc l’échange de documents commerciaux par la poste, e-mail ou autres canaux impliquant un traitement manuel.

Les avantages de l'Electronic Data Interchange (EDI) de GS1

  • Gain de temps et réduction du risque d’erreurs grâce à un enregistrement automatique des données
  • Amélioration de la qualité des données grâce à une identification univoque des unités commerciales, lieux, emballages logistiques, etc.
  • Fiabilité accrue des processus, car vous avez la certitude que vos messages arriveront bien à destination
  • Meilleure gestion des stocks, réduction des délais de livraison et moins de produits manquants
  • Traçabilité accrue au sein de la chaîne grâce à l’échange des données relatives au lot

 

Comment fonctionne l’Electronic Data Interchange de GS1 ?

GS1 a développé deux langues standards pour échanger les messages transactionnels :​​​​​​

EANCOM

Il s’agit de l’ancienne langue standard qui a vu le jour en 1990, et est depuis largement utilisée dans les secteurs FMCG et Bricolage, Jardinage et Animalerie.

Un manuel intersectoriel consacré à EANCOM est disponible sur le site Internet de GS1 Global.

Téléchargez le manuel EANCOM

 

Attention : pour le secteur FMCG & Foodservice en Belgique et au Luxembourg, il existe un manuel national sectoriel pour les messages Order to Cash : Harmonized Order to Cash.

Vous souhaitez passer à Harmonized Order to Cash ? Consultez la feuille de route >

GS1 XML

Il s’agit de la langue standard la plus récente. Dans la mesure où cette langue est plus facilement lisible, ce standard est surtout encouragé dans les secteurs qui utilisent l’EDI de GS1 depuis peu, comme le secteur des soins de santé.

Il existe également un manuel international intersectoriel GS1 XML.

Télécharger ici le manuel international intersectoriel

Quels sont les messages ou documents commerciaux qui existent ?

Les documents commerciaux au format EDI sont nombreux. Les plus fréquemment utilisés sont l’ordre d’achat (ORDER), le bon de livraison (DESADV) et la facture (INVOIC). Il est en outre possible, par exemple, d’envoyer un rapport de stock (INVRPT) ou une confirmation de paiement (REMADV).

Retrouvez un aperçu complet de tous les messages ici :

 

Envoyer et recevoir des messages

Il existe grosso modo deux possibilités pour envoyer et recevoir des messages :

Via un site internet

Via une solution Web, WebEDI en abrégé, le fournisseur reçoit les commandes sur un site Internet qui n’est pas lié à son système interne. C’est également sur ce même site Internet que le fournisseur va introduire la note de livraison et la facture.

Cette solution implique donc encore des manipulations manuelles, comme le fait de devoir introduire sur le site Internet la facture qui est enregistrée dans le système de comptabilité interne.

Via un logiciel interne (ERP)

Avec cette solution EDI intégrée, le logiciel interne (ERP) de l’expéditeur exporte un fichier qui contient les données nécessaires pour le message spécifique.

Le contenu du fichier est traduit au moyen du logiciel EDI dans la langue standard commune GS1, et est ensuite envoyé vers le logiciel EDI du destinataire.

Il est alors traduit sous forme de fichier lisible pour le logiciel interne (ERP) du destinataire.

Vous pouvez acquérir vous-même le logiciel EDI, ou vous pouvez faire appel à un fournisseur de solution EDI. Dans ce cas, le fournisseur de solution EDI se chargera lui-même d’envoyer et de traduire les messages.