Articles à poids variable

  • Il existe différentes façons d’identifier et de coder les articles à poids variable.
  • Veuillez noter qu’à partir de 2023, les numéros nationaux ne seront plus attribués aux articles à poids variable.
  • Les emballages devront être munis d’un code à barres GS1-128.
  • Reportez-vous aux manuels pour plus d’informations.
Verpakt vlees met GS1 DataMatrix barcode

Pour coder les articles à poids variable, une distinction est faite entre les unités consommateurs, qui sont scannées en caisse et les emballages, qui ne passent pas à la caisse.

4 manières d’encoder les unités consommateurs

Les unités consommateurs d’articles à poids variable peuvent être encodées de la manière suivante :

1) GS1 DataMatrix avec GTIN

Quelles informations sont encodées dans un GS1 DataMatrix pour les articles à poids variable ?

  • Un GTIN-13 précédé d’un 0 (obligatoire)
  • Le poids net (obligatoire)
  • Des informations complémentaires telles que le numéro de lot ou la date de conservation (optionnel)

Un GS1 DataMatrix est un code à barres bidimensionnel (2D). Il ne peut être lu qu'avec des scanners basés sur l'image. Plusieurs détaillants en Belgique ont déjà adapté leurs systèmes de scannage de points de vente ou vont le faire prochainement. Vérifiez avec vos partenaires si les codes à barres 2D sont déjà pris en charge dans votre supply chain.

2) GS1 DataBar Expanded (Stacked) avec GTIN

Quelles informations sont encodées dans un GS1 DataBar Expanded (Stacked) pour les articles à poids variable ?

  • Un GTIN-13 précédé d’un 0 (obligatoire)
  • Le poids net (obligatoire)
  • Des informations complémentaires telles que le numéro de lot ou la date de conservation (optionnel)

3) Code à barres EAN-13 avec numéro interne

L’article est pesé ou emballé directement par le retailer ? Le retailer génère alors lui-même un numéro interne pour l’article. Ce numéro interne est ensuite encodé dans un code à barres EAN-13.

4) Code à barres EAN-13 avec numéro national

L’article est-il :

  • pesé ou emballé par le fournisseur
  • et vendu sur le marché Belgo-luxembourgeois ?

Dans ce cas le fournisseur peut demander un numéro national auprès de GS1 Belgium & Luxembourg. Ce numéro national est ensuite encodé dans un code à barres EAN-13.

Attention : à partir de 2023 GS1 Belgilux n’attribuera plus de numéros nationaux pour articles à poids variable scannés en caisse !

A partir du 1 janvier 2023 vous ne pourrez plus obtenir de numéro nationaux pour vos articles à poids variable vendus sur le marché Belgo-luxembourgeois. A partir de cette date les fournisseurs devront identifier tous les articles à poids variable avec un GTIN, encodé dans un GS1 DataMatrix ou un GS1 DataBar.

Qu’en est-il des emballages ?

Les emballages des articles à poids variables qui ne sont pas scannés en caisse seront étiquetés avec un code à barres GS1-128.

Quelles informations sont encodées dans un code à barres GS1-128 ?

  • Un GTIN-14 avec un 9 comme premier chiffre (obligatoire)
  • Le poids net (obligatoire)
  • Des informations complémentaires, telles que le numéro de lot (optionnel)

Si les unités commerciales des articles à poids variable sont constituées de plusieurs niveaux d’emballage, chaque niveau d’emballage doit alors obtenir son propre GTIN-14 commençant par le chiffre 9.